Un travailleur humanitaire français enlevé au Yémen

 Un travailleur humanitaire de la Croix-Rouge française a été appréhendé par des hommes armés samedi soir à une trentaine de kilomètres de Hudayda, sur le bord de la mer Rouge. Pour le moment, aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité de l’enlèvement. Ce dernier porte à trois, le nombre d’étrangers actuellement retenus au Yémen par des groupes rebelles, d’origine tribale ou liés à al-Qaïda.

Avec notre correspondante à SanaaCharlotte Velut

L’ouest du Yémen, nouvelle terre de tous les dangers pour les expatriés. En un mois, deux francophones ont été enlevés dans cette partie du territoire : une professeur de langue d’origine suisse, puis à présent un Français du Comité international de la Croix-Rouge. A l’automne dernier déjà, une employée de cette organisation avait été kidnappée dans le sud du Yémen.

Une médiation tribale avait alors permis sa libération. Ce procédé avait également rendu possible, à la même période, la remise en liberté des trois travailleurs humanitaires français après plus de cinq mois de captivité.

Ce nouvel incident, dans une zone autrefois considérée comme l’une des plus sûres du pays montre, une fois de plus, la fragilité du nouveau gouvernement en place pour le moment, visiblement incapable d’assurer la sécurité sur l’ensemble du territoire yéménite.

Retrouver également ce sujet sur :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s