Sans Saleh, les négociations continuent

Révolte au Yémen : les discussions se poursuivent

Les discussions se poursuivent au Yémen pour tenter de trouver une solution à la crise qui dure depuis près de quatre mois dans le pays malgré l’absence d’Ali Abdallah Saleh. Touché par un attentat le 3 juin dernier dans la mosquée de sa résidence présidentielle, le chef de l’Etat yéménite demeure en Arabie Saoudite où il est soigné depuis une semaine. En début de semaine, le porte-parole de l’opposition politique Mohamed Qahtan et le vice-président du Yémen se sont mis d’accord. Ils ont accepté d’ouvrir un dialogue pour mettre en place une transition de pouvoir. Discussions aussi du côté des jeunes de la révolte qui ne sont pas prêts à renoncer à leur révolution.

Par Charlotte Velut

Retrouver le reportage sur le site de RFI

La situation politique au Yémen dans l’impasse

L’absence du président yéménite Ali Abdullah Saleh depuis une semaine n’a pas permis de faire évoluer la situation politique dans le pays en proie à une révolte populaire depuis quatre mois. Si l’opposition a pour but commun de faire chuter le régime, elle apparaît plus divisée que jamais. Le vice-président Abed Rabbo Mansour Hadi, chargé de représenter le chef de l’Etat pendant son absence, a rencontré les partis d’opposition en début de semaine et s’est dit prêt au dialogue, mais aucune mesure concrète n’a pour le moment été prise. De plus, les jeunes de la révolte se désolidarisent de cette opposition politique qu’ils accusent de profiter de leur mouvement. Par la correspondante de la RSR au Yémen, Charlotte Velut.

Ecouter le sujet

Retrouver le reportage sur le site de RSR.

Sanaa s’endort, Taiz s’enflamme.

Depuis la trêve signée ce week end entre le vice-président yéménite et le Sheikh Sadeq al-Ahmar, un calme relatif est revenu dans la capitale yéménite alors qu’à Taez, deuxième ville du pays un chef tribal affirme que la ville est passée aux mains des rebelles mardi, quelques jours avant la prise de contrôle de Zinjibar une ville du sud du pays par des groupes extrémistes fin mai.

Ecouter le sujet

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s