Le Yémen touché par une pénurie de gaz

Depuis plusieurs jours, le Yémen, et en particulier la capitale Sanaa se trouvent forcés à réduire sa consommation de gaz. Une pénurie est due à des troubles dans la région de Mareb, principale productrice et exportatrice de gaz du pays. Certains parlent de conflits entre les tribus qui auraient décidé de couper les pipelines qui permettent l’alimentation du pays en gaz. D’autre évoque le blocage des camions de ravitaillement de bouteilles à l’entrée de Sanaa

Ecouter le sujet:

Une cinquantaine d’hommes réunis autour d’un camion, tous le regard tourné vers une petite feuille blanche : la liste des bénéficiaires de la dernière livraison de bouteilles de gaz.

La scène s’est déroulée en début de semaine, au cœur de la vieille ville de Sanaa, aux alentour de 23h… Un arrivage bien tardif, destiné à éviter toute émeute… Depuis quelques jours, le gaz est en effet devenu une denrée rare… Par endroit, son prix a même triplé, passant de 4€ à 13€ la bouteille.

Dans la capitale yéménite, plusieurs restaurants ont été forcés de réduire leur carte. Dans les rues il n’est pas rare de voir de longue file d’attente composée d’habitants accompagnés de leur bouteille de gaz vide. L’attente dure plusieurs heures, et s’avère parfois inutile.

Plusieurs citoyens ont confirmé que désormais, dans certains centres de distribution de la capitale le remplissage des bouteilles se fait à une condition : la possession de la carte d’adhérent au parti du congrès du peuple, le parti Présidentiel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s