Au Yémen, l’opposition refuse un gouvernement d’union nationale

Au Yémen, la contestation ne faiblit pas. Les manifestations ont continué lundi 28 février 2011 à Sanaa et l’opposition yéménite a appelé la population à descendre dans la rue mardi pour une « journée de la colère ». Le président Ali Abdullah Saleh se dit prêt à former un gouvernement d’union avec l’opposition si cette dernière lui soumet des noms pour les postes ministériels. Proposition rejetée par l’opposition qui réclame la chute du régime.

Avec notre correspondante à Sanaa, Charlotte Velut

Retrouver le sujet sur le site de RFI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s